Crédit à la consommation

Pour réaliser certains de vos projets personnels, un crédit à la consommation peut parfois être nécessaire. En effet, que vous ayez des projets de rénovation de votre habitation, que vous souhaitiez vous offrir un nouveau véhicule ou que vous vous prépariez à l’arrivée d’un nouveau-né à la maison par exemple, les besoins de trésorerie peuvent être dus à de nombreuses évolutions de votre vie. Mais bien entendu, vous vous en doutez, obtenir un prêt, de la part d’une banque ou d’un organisme de crédit se doit d’être fait dans des conditions parfaites. C’est pourquoi nous avons tenu à mettre à votre disposition ce guide du crédit qui vous permettra de trouver le contrat de prêt le plus adapté à vos capacités de remboursement ainsi qu’à vos projets.

Dans le but que vous puissiez réaliser tous les projets qui vous tiennent à cœur rapidement et sans vous mettre en danger, financièrement parlant, nous vous proposons de découvrir ci-dessous tous nos conseils d’experts qui vous aiguilleront par exemple lors de la simulation d’un prêt conso ou même lors de la négociation de celui-ci. N’hésitez pas à tenir compte de toutes ces informations qui pourront également vous mettre à l’abri de tout éventuel imprévu qui pourrait déstabiliser votre équilibre. Mais comme vous allez pouvoir le constater par vous-même, obtenir un prêt à la consommation parfait à tous points de vue est loin d’être quelque chose d’aussi complexe qu’il n’y paraît.

Qu’est-ce qu’un crédit à la consommation ?

Un crédit à la consommation, qui peut aussi porter le nom de prêt conso, prend la forme d’une somme d’argent qui vous sera prêtée par une banque ou un organisme financier dans le but de vous aider à réaliser vos projets. Le montant maximal d’un crédit conso en France est de 75 000 euros. Pour rembourser ce montant, vous devrez vous engager à respecter un plan de remboursement dont les mensualités s’échelonneront sur plusieurs mois ou plusieurs années. Bien entendu, si vous le souhaitez, vous pourrez également opter pour un remboursement anticipé si vos moyens vous le permettent. Toutefois, une pénalité vous sera demandée et consistera à absorber le manque à gagner de l’organisme de crédit qui ne percevra de fait aucun taux d’intérêt lié au prêt.

Actuellement, il existe deux sortes de crédits à la consommation qui connaissent toutes quelques variantes bien entendu. Le premier porte le nom de crédit affecté. Il s’agit d’une somme d’argent qui sera débloquée pour un usage bien spécifique comme l’achat d’une voiture, la réalisation de travaux de rénovation par une entreprise ou bien encore le financement d’un voyage par exemple. Dans le cas du crédit affecté, l’argent ne devra donc servir qu’au projet que vous aurez présenté. Si vous le souhaitez, vous pourrez au contraire choisir un crédit non affecté dont l’utilisation de l’argent sera libre. Vous pourrez effectivement utiliser cette somme d’argent pour un besoin de trésorerie ponctuel ou pour financer un projet personnel qui vous tient à cœur sans avoir à la justifier.

Comment fonctionne un crédit à la consommation ?

Un crédit à la consommation est une somme d’argent qui vous sera prêtée, comme nous avons pu vous en parler précédemment, par une banque ou par un organisme de prêt. Le montant de cette somme sera compris entre 200 et 75 000 euros et le délai de remboursement pourra être compris entre 3 et 60 mois. Bien entendu, le montant des remboursements, aussi appelés mensualités, dépendra de la somme empruntée, de la durée de remboursement mais également du taux d’intérêt qui, d’un organisme à un autre, pourra connaître de fortes variations. Et c’est précisément ce qui explique qu’il soit nécessaire de calculer au préalable votre capacité d’emprunt en tenant compte de ce taux d’intérêt.

Comment faire un crédit conso adapté à ses besoins ?

Il est vrai que lorsqu’un besoin de trésorerie se fait ressentir ou lorsque l’envie de réaliser un projet qui nous tient à cœur fait son apparition, l’idée de réaliser une demande de crédit rapide peut être tentante, tout autant que le fait d’accepter la première offre de prêt proposée. Toutefois, pour vous mettre à l’abri d’un éventuel dossier de surendettement lié à des difficultés de remboursements, il sera nécessaire qu’avant toute chose, vous preniez le temps de bien étudier chaque paramètre de votre nouveau prêt perso. Pour vous faire une idée des mensualités possibles en fonction de vos projets, vous pourrez par exemple utiliser un simulateur de crédit ou bien encore un comparateur de crédit sur internet.

Par la suite, si vos moyens financiers vous le permettent et si la proposition de financement correspond à vos attentes, vous pourrez alors réaliser une demande de crédit en ligne, par courrier ou dans certains cas, directement lors d’un rendez-vous avec un conseiller bancaire en agence. Dans tous les cas, une offre de crédit vous sera remise. Vous serez libre d’accepter celle-ci immédiatement, toutefois, dans le cadre de la loi, un délai de réflexion de 15 jours minimum est prévu. Ainsi, même en acceptant l’offre immédiatement, l’argent ne sera pas versé avant la fin de ce délai de réflexion. Enfin, pour conclure votre dossier, plusieurs documents justificatifs vous seront demandés tels qu’un justificatif de vos ressources et charges ou bien encore des justificatifs d’identité par exemple. La liste de tous ces documents peut également varier d’un organisme à un autre.

Comment bien monter son dossier de crédit conso ?

Après avoir effectué votre simulation de prêt, et après avoir reçu votre offre de crédit, la dernière étape qu’il vous restera à réaliser sera de monter votre dossier de crédit à la consommation. Il est vrai que généralement, il s’agit là d’une tâche fastidieuse puisqu’il est nécessaire de veiller à être parfaitement rigoureux et à ne rien oublier. Après avoir regroupé tous vos documents justificatifs qui prouvent votre capacité de remboursement et votre taux d’endettement actuel et futur, il sera extrêmement important que vous preniez une fois encore le temps de bien étudier les termes de votre prochain crédit personnel. Il en ira également de même pour un prêt auto ou pour un crédit travaux par exemple.

Pour ce faire, prenez le temps de tout relire une dernière fois et d’étudier chaque caractéristique de votre demande de prêt. Prenez notamment en compte le taux de crédit, le coût total de celui-ci ainsi que le taux annuel qui, selon le type de crédit à la consommation choisi, peut varier. En effet, si désormais la plupart des crédits font l’objet de taux fixes (appelés taeg fixe, pour taux effectif global), certaines solutions de financement peuvent faire l’objet de taux variables comme cela peut être le cas d’un crédit renouvelable, anciennement appelé crédit revolving. Méfiez-vous de ce type de crédit qui, d’une année à l’autre, vous imposera des mensualités différentes qui dépendront en grande partie de la situation économique de la France et de l’Europe, et non de la vôtre. Ainsi, d’une année à l’autre, votre taux d’endettement ne sera plus du tout le même.

Quel est le taux moyen d’un crédit à la consommation ?

Le taux moyen d’un crédit conso est calculé chaque mois par la Banque de France ainsi que par divers organismes indépendants. Bien évidemment, chaque mois, ce taux moyen diffère, ce qui induit donc le fait que certaines périodes de l’année sont plus intéressantes que d’autres puisque pour un même contrat de prêt, vous n’aurez pas nécessairement les mêmes mensualités à rembourser. En effet, il n’est pas dit que réaliser un prêt travaux en Janvier vous reviendra à moins cher que si vous preniez la décision de l’effectuer quelques mois plus tard.

Actuellement, le taux moyen d’un crédit à la consommation à tendance à augmenter. Il est effectivement de 3,88%, ce qui reste toutefois bien moins élevé qu’au début des années 2010 où il avait atteint un pic de 5,12% qui avait malheureusement eu pour effet de ralentir le volume de crédits à la consommation octroyés et qui, comme vous vous en rappelez sûrement, avait limité la consommation des foyers Français, se faisant ressentir sur la bonne santé financière du pays entier. Malheureusement, il est très difficile de prévoir le taux moyen d’un crédit à la consommation en avance. En ne signant pas votre offre de prêt immédiatement, et en repoussant ce projet à plus tard, vous pourrez soit avoir la chance de voir ce taux d’intérêt baisser, mais vous vous exposerez également au risque que celui-ci augmente.

Où faire un crédit à la consommation ?

Si une chose est certaine, c’est aujourd’hui, il est possible de réaliser un crédit à la consommation en de nombreux endroits. Pendant longtemps, demander un crédit ne pouvait se faire qu’auprès de votre banque. Désormais, vous n’aurez que l’embarras du choix puisque pour financer vos projets, vous pourrez par exemple effectuer une demande de prêt personnel sur internet, auprès d’un établissement bancaire bien entendu, mais quelques nouveautés ont également fait leur apparition ces dernières années. Si vous le souhaitez, vous aurez également la possibilité d’effectuer un prêt entre particuliers.

Bien entendu, quelle que soit la solution choisie, cela ne vous exemptera pas de veiller à trouver le meilleur taux pour votre crédit auto, votre prêt étudiant ou votre prêt personnel en ligne ou en agence bancaire. Dans ce dernier cas, sachez également qu’il ne sera pas forcément nécessaire de procéder à une ouverture de compte ou de changer de banque. Si les taux d’intérêts sont plus intéressants dans une banque qui n’est pas la vôtre, il vous sera possible de contracter un crédit aux particuliers dont la somme sera versée directement sur votre compte bancaire, vous permettant ainsi de conserver votre compte actuel. Enfin, comme nous le verrons par la suite, il en va exactement de même pour un rachat de crédit.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

Que vous fassiez le choix de réaliser une demande de prêt personnel ou de rachat de crédit immobilier, dans tous les cas, il vous sera possible de contracter une assurance emprunteur, pouvant aussi être appelée assurance crédit, qui reste toutefois facultative, sauf dans certains cas précis tels que lorsque vous opterez pour un crédit immobilier par exemple. Là encore, le prix de cette assurance variera d’un organisme à un autre, ainsi que du montant emprunté et de votre situation financière. Sachez également que selon le code de la consommation et le code des assurances, il n’est pas obligatoire de souscrire à cette assurance auprès de l’organisme qui vous octroiera le prêt.

Pour vous protéger contre les aléas de la vie tels que la perte totale d’autonomie pouvant entraîner une incapacité de travail par exemple, nous vous conseillons vivement d’opter pour une assurance emprunteur. Cependant, là encore, il conviendra de penser à votre pouvoir d’achat. C’est pourquoi, via un comparateur assurance, vous pourrez notamment effectuer une simulation en ligne et ainsi simuler le montant mensuel de cette garantie. La simulation assurance emprunteur fonctionne exactement sur le même principe que la simulation prêt personnel. Toutefois, le taux qui vous sera proposé pourra être révisable par les établissements financiers chaque année, contrairement au taux effectif global d’un crédit conso qui, dans la très grande majorité des cas, restera fixe.

Comment négocier son crédit à la consommation ?

Il est de coutume de penser que la proposition de prêt en ligne ou en agence est ferme et définitive, et que la seule chose que vous puissiez faire est de l’accepter ou de la refuser. Mais dans la réalité, les choses sont très différentes. En effet, que vous ayez pour projet de demander un rachat de prêt, une réserve d’argent, un crédit pas cher ou un crédit sans justificatif, dans tous les cas, vous aurez votre mot à dire sur la proposition qui vous sera faite. Il vous sera effectivement possible de négocier la proposition de crédit à la consommation qui vous sera faite, ce qui se doit d’être effectué de façon précise, d’autant plus qu’une fois que contrat de prêt souscrit, il vous sera très difficile de faire marche arrière.

En négociant votre crédit à la consommation, vous pourrez soit augmenter la durée de remboursement, soit diminuer le taux d’intérêt initialement proposé. Si vous effectuez votre demande de prêt auprès de votre banquier, il vous faudra alors faire valoir votre fidélité quant à votre banque, et idéalement, la bonne santé durable de votre compte en banque, comme le fait que vous soyez peu souvent à découvert notamment. Mais vous pourrez également proposer une remise si vous vous engagez à souscrire à l’assurance emprunteur auprès du même organisme. Vous vous en doutez, ce n’est pas l’organisme de crédit ni même votre banquier qui vous proposera de telles solutions. N’hésitez donc pas à défendre votre pouvoir d’achat, ce qui pourrait vous faire économiser plusieurs centaines voire même milliers d’euros sur toute la durée du crédit.

Obtenir un crédit conso en étant FICP, c’est possible ?

Vous avez malheureusement fait l’objet de difficultés financières par le passé et figurez donc au fichier national des incidents de remboursements des crédits aux particuliers (FICP) ? Sachez que même s’il s’agit là de quelque chose de particulièrement complexe et inconfortable, il ne vous sera pas impossible d’obtenir un crédit conso en étant interdit bancaire. Cependant, mieux vaut s’armer de patience et de courage car le chemin pourra être long. Si vous avez un besoin d’argent ponctuel ou que vous souhaitez rembourser vos créanciers rapidement, certains organismes pourront vous proposer des solutions adaptées à votre situation.

Idéalement, pour optimiser vos chances, prenez rendez-vous avec votre banquier pour lui expliquer votre situation de la façon la plus transparente qui soit. En fonction de votre passif dans cette agence bancaire, un micro crédit ou un échéancier de vos dettes pourra vous être proposé. Nous vous invitons à effectuer cette démarche au plus vite avant que votre situation ne s’aggrave. Si vous souhaitez utiliser une autre méthode, contactez plusieurs organismes de crédit en fournissant notamment votre dernier relevé de compte, votre bulletin de salaire ainsi qu’une lettre d’accompagnement expliquant votre situation. La plupart du temps, la réponse sera négative. Mais il ne suffira que d’une fois pour que vous receviez un accord de principe positif qui vous permettra de sortir la tête de l’eau et de voir l’avenir plus sereinement.

Pourquoi regrouper ses crédits à la consommation ?

Pour terminer, il se peut que vous ayez au cours des dernières années effectué plusieurs crédits à la consommation, et qu’aujourd’hui, il vous soit difficile de faire face aux mensualités ou que vous souhaitiez gagner en confort de remboursement. Quelle qu’en soit la raison, dans tous les cas, si votre situation financière vous le permet, vous pourrez opter pour un rachat de crédit à la consommation. Concrètement, tous vos prêts seront remboursés par l’organisme financier qui s’occupera de votre dossier, et un nouvel échelonnement de vos dettes vous sera proposé. Ainsi, vous n’aurez plus qu’une seule mensualité à rembourser, et généralement, le montant de celle-ci sera inférieur au montant total que vous remboursiez auparavant.

En faisant le choix de regrouper plusieurs de vos crédits à la consommation, chaque mois, un seul remboursement sera à effectuer, ce qui sera évidemment beaucoup plus confortable que lorsque vous deviez rembourser différents organismes séparément. De plus, vous le constaterez en effectuant une simulation rachat de crédit, vous pourrez également obtenir un apport financier supplémentaire dans le cadre d’un regroupement de crédits. N’hésitez donc pas à effectuer une demande de financement, d’autant plus que cela est gratuit et sans engagement.